Quelques impacts à long terme de la gestion des poulains

Quelques impacts à long terme de la gestion des poulains


Sharon Smith MSc IEng ACIWEM BSc(Hons)

L'arrivée d'un poulain en bonne santé est un soulagement pour toutes les personnes concernées, ainsi que la prise de conscience que les événements de la première année peuvent avoir des conséquences à vie. Les poulains qui sont en bonne santé, bien socialisés et correctement gérés devraient devenir des adultes faciles à manipuler, confiants et plus sûrs d'eux. C'est dans la nature humaine de chercher à s'améliorer, et de nouvelles idées sur la façon de traiter cette première année sont apparues - mais existe-t-il des preuves scientifiques qui étayent les prétentions ?

Manipuler le poulain dans les heures qui suivent la naissance est un moyen suggéré pour aider les jeunes chevaux à faire face à l'amure et aux humains plus tard dans la vie. Appelé 'Imprinting' en anglais (qui veut dire « impression » en français) par les auteurs, c'est un terme utilisé pour décrire une attraction instantanée pour la première chose détectée après la naissance. En réalité, il faut 2 semaines pour que le poulain se lie à la jument, et quelques heures pour que la jument se lie au poulain[1]. 

Les faits montrent que la manipulation de poulains nouveau-nés n'entraîne pas d'avantages durables sur le plan du comportement[2]. Les tentatives d'impression peuvent même perturber le lien de la jument avec son poulain.

Alternativement, un contact positif quotidien (pansage doux, donner à manger à la main) avec la jument est utile au poulain. Seulement 15 minutes de manipulation de jument par jour pendant les 2 premières semaines peuvent améliorer la réaction de son poulain à la manipulation, aux nouveaux objets et aux gens[3]. Bien sûr, l'inverse peut être vrai si la jument est stressée par l'attention - aussi bien intentionnée soit-elle. De plus, en pratique, une fois qu'elle a eu un jour ou deux avec son poulain, nous pouvons commencer à l'habituer à de nouvelles personnes et expériences sans risque de rejet, en gardant les sessions courtes et en respectant le lien qui se développe entre le poulain et la jument.

Les nouveau-nés devraient avoir l'opportunité de faire connaissance de chevaux amicaux au pâturage le plus tôt possible. Les juments sauvages choisissent de rester avec d'autres femelles pour partager les tâches parentales. Le poulain se préoccupe de moins en moins de la distance qui le sépare de sa mère et trouve plus d'indépendance à mesure qu'il grandit[4]. Cela peut aussi fonctionner dans un environnement domestique, s'il existe une relation établie entre adultes avant la naissance du poulain et s'il y a suffisamment d'espace pour que personne ne se sente entassé [5].

La paroi de l'estomac du poulain nouveau-né est très mince et conçue uniquement pour le lait pendant les premières semaines. Il est sensible à l'infection et à l'ulcération à un âge de pointe de 2-3 mois, avant que le système immunitaire ne soit complètement développé[6]. Mais ils commencent aussi à grignoter les aliments de leur mère à partir de l'âge de 2 mois environ. Le syndrome de l'ulcère gastrique du cheval (ou EGUS – equine gastric ulcer syndrome en anglais) se retrouve chez deux fois plus de poulains domestiques (45%) que chez les poulains sauvages, avant le sevrage. Les aliments à base de céréales augmentent le risque. De plus, contrairement au foin, les poulains qui mangent de la paille de luzerne ont une incidence accrue d'ulcères dans la partie profonde et glandulaire de l'estomac[7]. Les auteurs de cette étude ont suggéré que la longueur des fibres et la grossièreté de la paille de luzerne endommagent mécaniquement la paroi de l'estomac du poulain. Purifier son foin à la vapeur est une méthode éprouvée pour ramollir la matière végétale et devrait ramollir davantage le foin pour l'intestin délicat du poulain.

Après le sevrage, plus de 90% des poulains domestiques développent des ulcères en deux semaines. Les poulains domestiques sont habituellement sevrés délibérément à l'âge de 6 mois (180 jours), mais avant 4 mois, ce n'est pas inconnu[8]. Il faut 4 mois pour que les parois de l'estomac du poulain s'épaississent comme celles d'un yearling. Ainsi, un sevrage brutal avant l'âge de 4 mois peut entraver le développement de l'estomac, ce qui peut avoir des répercussions à vie[9]. Le sevrage forcé est stressant à tout âge, ce qui augmente le risque de tics à l’appui ou à l’ours[10] et le développement de l'EGUS [7, 11].

Les poulains sauvages peuvent téter pendant plus de 12 mois, si leur mère le permet, mais 9-10 mois est plus habituel. Nous savons déjà que le lait de la jument favorise le développement des cellules productrices de mucus, alors que l'estomac est en pleine maturation[6]. D'un point de vue nutritionnel traditionnel et clinique, la qualité du lait de jument diminue significativement après 3 ou 4 mois de lactation. Pourtant, l'azote non protéique (NPN ou non-protein nitrogen en anglais) augmente dans le lait jusqu'à au moins 6 mois[12]. Le NPN est connu pour être bénéfique pour les bactéries intestinales chez les ruminants, donc peut-être qu'une tétée occasionnelle au-delà de 6 mois aide à stabiliser/renforcer un intestin-postérieur sain ? Même si aucun bénéfice n'est constaté, les autres risques liés au sevrage forcé devraient suffire à nous faire reconsidérer la pratique, surtout chez les pouliches. Faites confiance à la jument pour faire son travail. Si le sevrage forcé est nécessaire, le fait de laisser le poulain dans un environnement familier avec la compagnie immédiate des compagnons établis devrait le réconforter lorsque sa mère est enlevée, et un régime à base d'herbe et de foin devrait atténuer certains effets du stress qui en résulte[10].



[1] Houpt, K. A. (2002). Formation and dissolution of the mare–foal bond. Applied Animal Behaviour Science, 78(2-4), 319-328.[2] Lansade, L., Bertrand, M., & Bouissou, M. F. (2005). Effects of neonatal handling on subsequent manageability, reactivity and learning ability of foals. Applied Animal Behaviour Science, 92(1-2), 143-158.[3] Henry, S., Hemery, D., Richard, M. A., & Hausberger, M. (2005). Human–mare relationships and behaviour of foals toward humans. Applied Animal Behaviour Science, 93(3-4), 341-362.[4] Berger, J. (1986). Wild horses of the Great Basin: social competition and population size. University of Chicago Press.[5] Kiley-Worthington, M. (1997). The behaviour of horses: in relation to management and training. JA Allen.[6] Okai, K., Taharaguchi, S., Orita, Y., Yokota, H., & Taniyama, H. (2015). Comparative endoscopic evaluation of normal and ulcerated gastric mucosae in Thoroughbred foals. Journal of Veterinary Medical Science, 77(4), 449-453.[7] Fedtke, A., Pfaff, M., Volquardsen, J., Venner, M., & Vervuert, I. (2015). Effects of feeding different roughage-based diets on gastric mucosa after weaning in warmblood foals. Pferdedheilkunde, 31, 596-602.[8] Waters, A. J., Nicol, C. J., & French, N. P. (2002). Factors influencing the development of stereotypic and redirected behaviours in young horses: findings of a four year prospective epidemiological study. Equine veterinary journal, 34(6), 572-579.[9] Metcalf, J. L., Song, S. J., Morton, J. T., Weiss, S., Seguin-Orlando, A., Joly, F., ... & Willerslev, E. (2017). Evaluating the impact of domestication and captivity on the horse gut microbiome. Scientific reports, 7(1), 15497.[10] Nicol, C. J., Badnell-Waters, A. J., Bice, R., Kelland, A., Wilson, A. D., & Harris, P. A. (2005). The effects of diet and weaning method on the behaviour of young horses. Applied Animal Behaviour Science, 95(3-4), 205-221.[11] Luthersson, N., Nielsen, K. H., Harris, P., & Parkin, T. D. H. (2009). Risk factors associated with equine gastric ulceration syndrome (EGUS) in 201 horses in Denmark. Equine veterinary journal, 41(7), 625-630.[12] Doreau, M., & Boulot, S. (1989). Recent knowledge on mare milk production: a review. Livestock Production Science, 22(3-4), 213-235.

Related Articles

window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-130715706-1');