Accueil / News and Events / Cinq des 10 meilleurs cavaliers CCE aux États-Unis étuvent leur foin
Cinq des 10 meilleurs cavaliers CCE aux États-Unis étuvent leur foin

Cinq des 10 meilleurs cavaliers CCE aux États-Unis étuvent leur foin

Texte : Kim F Miller

Cavaliers des Jeux Pan Am et classés dans les 10 premiers aux États Unis comptent sur Haygain USA pour maximiser la santé, le bien-être et la performance de leurs chevaux.

Cinq des 10 meilleurs cavaliers de concours complet aux États-Unis comptent sur le foin purifié à la vapeur par Haygain pour leurs chevaux. Au début, la plupart le recherchaient pour différentes raisons : manque d'appétit, ulcères et "allergie à l'Amérique" parmi eux. Ce qui est assez drôle parce que ce sont tous des avantages secondaires.

Le foin étuvé a été développé il y a 10 ans en collaboration avec la Royal Agricultural University de Cirencester, en Angleterre. L'objectif principal était d'améliorer la santé respiratoire, qui est considérée comme le principal facteur limitant de performance chez les chevaux autrement en bonne état de santé.

Le foin devrait toujours constituer la majeure partie de la nourriture du cheval, mais le fait est que même le foin de la meilleure qualité et le plus cher est chargé d'irritants respirants : poussière, moisissures, champignons et bactéries. Ces particules s'infiltrent dans les voies respiratoires et les poumons, qui sont l'un des systèmes les plus vulnérables et les plus délicats de l'organisme du cheval. Contrairement aux muscles, la paroi mince du système respiratoire, par laquelle l'oxygène est absorbé par le corps, ne peut être renforcée. 

Les dommages ne peuvent pas être réparés, seulement gérés, d’où l’avantage du foin purifié à la vapeur. Idéalement, Haygain est déployé à titre préventif. Chez les chevaux en bonne santé, du foin étuvé qui est propre et pure permet une meilleure respiration, synonyme d'une meilleure santé et de performance.

Les cavaliers de concours complet montrent la voie

À l'échelle mondiale, les cavaliers de concours complet montrent la voie en embrassant le foin étuvé. Leur sport en trois phases consiste à galoper à fond sur deux à trois milles, sur de gros obstacles permanents qui ne bougent pas lorsqu'ils sont touchés. L'alimentation d'un foin propre, où qu'ils se trouvent dans le monde, assure une respiration facile, essentielle à ce niveau d'effort.

Récemment sélectionnée pour représenter les États-Unis aux Jeux panaméricains en août, Tamie Smith s’est orienté vers Haygain pour aider à améliorer l'appétit de son cheval 5*, Wembley. Le grand cheval était difficile et avait besoin de manger plus pour avoir l'énergie nécessaire.

L'appétit de Wembley s'est immédiatement amélioré en mangeant du foin étuvé et Tamie s'est rapidement rendu compte de ses avantages et a commencé à le donner à tous ses chevaux.  "Tout ce que vous avez à faire, c'est de comparer le foin purifié à la vapeur avec du foin poussiéreux, sale et sec, et ce n'est pas compliqué ", dit Tamie. "Vous pouvez voir à quel point c'est plus propre et on sent que c'est mieux pour le système respiratoire des chevaux."

Un autre cheval à Tamie c’est Mai Baum, son partenaire aux Pan Am Games, et les enjeux concernant sa santé ne pourraient pas être plus élevés en ce moment. L'équipe américaine doit remporter la médaille d'or ou d'argent des Jeux panaméricains pour assurer aux États-Unis une place aux Jeux olympiques de 2020.

Liz Halliday-Sharp, coéquipière de Tamie dans l'équipe Pan Am en réserve, a demandé à Haygain d'aider un de ses meilleurs chevaux, Deniro Z, à se remettre d'un ulcère et à prévenir une récidive. Pour des raisons nutritionnelles, il devait passer de l'enrubanné au foin régulier, tout en conservant la teneur en eau de l'ensilage. Depuis qu'il est passé au foin purifié à la vapeur, Deniro est de nouveau sur la bonne voie en tant que cheval de haut niveau international.

"Deniro le préfère à toute autre chose", rapporte Liz. Comme Tamie, Liz étuve maintenant son foin pour ses autres chevaux. "J'aime l'idée qu'il n'y a ni poussière ni insectes et ils semblent tous l'aimer." Son personnel de la grange est heureux à bord, aussi. "Nous avions dû tremper notre foin et c'était un vrai cauchemar. Ils adorent ne plus avoir à faire ça et les chevaux sont heureux et en bonne santé."

Lauren Kieffer, athlète aussi classée parmi les 10 meilleures cavalières, athlète olympique et membre de l'équipe du WEG (Jeux Equestres Mondiaux), reconnaît qu'elle n'a pas réalisé tous les avantages du foin purifié à la vapeur, "Avant que nous ayons un cheval qui en avait vraiment besoin".  Ce cheval a été récemment importé de l'Europe, et était prise avec des allergies. Sa respiration était souvent sifflante et il avait tendance à tousser au repos et au galop. "Il était fondamentalement allergique à l'Amérique", commente Lauren.

Tout en cherchant des moyens de soulager les symptômes d'allergie du cheval, Sally Robertson, la palefrenière en chef de Lauren, a suggéré Haygain. Le cheval importé affectée par l'allergie était une histoire familière pour Sally, dont la croyance dans le foin purifié à la vapeur remonte à l'époque où elle travaillait en Angleterre pour Clark Montgomery. À l'époque, le cavalier olympique américain était basé à cet endroit et certains des chevaux qu'il avait emmenés souffraient de symptômes d'allergie, probablement dus à différentes herbes et à d'autres facteurs environnementaux. Sally a tout de suite compris les avantages de l'alimentation à base de foin propre, et le fait de voir les chevaux de Clark réagir positivement au nouveau régime alimentaire a fait d'elle une adepte de la science.

De retour aux États-Unis, Sally a vu la toux persistante d'un autre cheval importé disparaître après seulement quelques tétées de foin purifié à la vapeur. "On ne pouvait pas se débarrasser de cette toux. On mouillait le grain, on trempait le foin....rien ne marchait. Mais après avoir mangé quelques fois du foin purifié à la vapeur, cette toux avait disparu. C'était dingue !"

Sally a apporté sa foi en Haygain quand elle s'est engagée comme palefrenière en chef pour Lauren. Lauren travaille chez Mars Equestrian de Jacqueline Mars et est une candidate de choix pour les prochains jeux olympiques.

Buck Davidson est un autre fan de Haygain classé parmi les 10 premiers. Buck, l'un des premiers Américains à embrasser le foin purifié à la vapeur, explique que "c'était énorme pour Reggie ", son partenaire aux Jeux équestres mondiaux de 2010, alias Ballynoe Castle Rm.


Un autre athlète olympique, Will Coleman, membre de l'équipe du WEG et cavalier classé parmi les 10 premiers, a adopté le foin purifié à la vapeur pour la santé globale de son cheval et l'amélioration de sa performance. "Vous vous concentrez sur vos plans à court terme parce que c'est ce qui vous permettra d'atteindre vos objectifs à long terme", explique-t-il. Le maintien de la santé optimale des chevaux est l'aspect le plus important de ces objectifs à court terme. Du foin purifié à la vapeur, "c'est une de ces petites choses qui font une grande différence."

Bien qu'il soit un olympien, Will a une raison de choisir du foin purifié à la vapeur qui lui donne un terrain d'entente avec tous les propriétaires de chevaux : le désir d'offrir le meilleur pour la santé, le bien-être et la performance de leurs chevaux.


Voir encore de cavaliers champions de Haygain

Related Articles